Visite Guidée : Musée des Beaux-arts de Dijon

Avec la restructuration complète du site, j’ai décidé d’ouvrir une nouvelle rubrique que j’ai appelé Inspiration. Elle parlera de musées, d’expositions et de visites d’atelier.

Pour ce premier article, j’ai profité, d’un moment de temps sur Dijon, pour aller visiter le musée des beaux arts de DIJON (21000).

Musée des Beaux arts de Dijon

J’ai été agréablement surpris sur pas mal de point. Tout d’abord :

Extérieurement, le lieu est magnifique, vous arrivez sur une place à l’intérieur du bâtiment, avant d’accéder à son entrée.

L’entrée est gratuite, il vous suffit simplement de donner votre code postal.

Visite Guidée, musée des beaux arts de dijon

Malgré la gratuité, le musée contient un grand nombre d’œuvres de peintres majeurs.

Visite guidée Musée des Beaux-arts de Dijon

Les collections vont :
– Antiquités
– Moyen-âge
– Renaissance
– XVIIe Siècle
– XVIIIe Siècle
– XIXe Siècle
– XX Siècle
– XXI Siècle

De plus, il possède un cabinet d’art graphique, pour ce qui sont passionnés de dessins.

Ils ont en plus une collection extra européenne, avec d’ailleurs de superbe œuvre de l’artiste portugaise Maria-Helena Viera da Silva.

À l’intérieur du musée, il y a aussi le musée Rude.

François Rude, né en 1784 à Dijon, a débuté sa carrière artistique à l’École des Beaux-Arts de Dijon. Après un exil bruxellois, il s’installe à Paris et devient un grand statuaire reconnu pour l’importance de son œuvre.

Parmi les œuvres que j’ai retenu au sein du musée, il y a :

Ce petit tableau d’honoré Daumier, Don quichotte à cheval.

Daumier H Don Quichotte à cheval

J’ai beaucoup aimé aussi le travail d’un autre peintre dijonnais, Félix Trutat mort à l’âge de 24 ans, mais qui nous a laissé quelques œuvres intéressant comme ce portrait de Paul Hamon autre peintre.

pORTRAIT DE hAMON PAR TRUTAT

L’œuvre de Maria-Helena Vieira da silva, les sirènes, j’aime le travail du brouillard souvent cité par les écrivains qui annonce le chant que craignent les marins, celui enchanteur des sirènes.

Maria helena vieira da silva

En fin de parcours, vous pourrez comme moi apprécier la série d’œuvres de Nicolas de Stael, les footballeurs.

NICOLAS DE sTAEL LES fOOTBALEURS

Je n’ai pas du tout aimé, le choix du conservateur en matières d’œuvres du XXI siècle. Il s’est arrêté à des œuvres purement abstraites, souvent peu équilibrées.

Dommage de finir comme cela, mais cela ne m’empêche pas de vivement vous conseiller ce musée. Profitez-en pour visiter le centre-ville, qui vaux vraiment le détour.

Pour préparer votre visite : SITE MUSEE DES BEAUX-ARTS DIJON

Bonne visite.

Thierry

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.