Test : Les couleurs à l’huile solide

Aujourd’hui , je vais vous parler des couleurs à l’huile solide.

À l’origine c’est un produit qui a été créé pour le monde de l’industrie, il servait surtout à marquer des supports lisses (verre, métal, etc.), son nom est « Oil Bar »

f1033

C’est  Dominique Sennelier (la marque Sennelier et aussi les magasins de détail Sennelier à Paris) qui a été le premier importateur du « OIL BAR ».

Et c’est seulement après qu’il a créé son propre «  Oil Stick », en copiant « Oilbar ».

Ce fut une véritable révolution pour les consommateurs de Pastel à huile. En effet très proche techniquement, il n’en a pas les inconvénients, car il sèche en moins de trois jours, il permet un vernissage comme à l’huile et de plus il a tous les avantages de l’huile traditionnelle.

Aujourd’hui, c’est un produit qui est rentré dans leurs mœurs des consommateurs professionnels.

En moyenne, il se vend un bâton d’huile pour 50 tubes d’huile.

Si c’est un produit qui reste confidentiel dans le monde de l’art en générale, c’est simplement un manque de connaissance du consommateur, mais aussi avant tout du distributeur.

France Mitrofanoff,

Une oeuvre de France Mitrofanoff

 

Dans le cadre de Markal, il est utilisé à 80% pour les loisirs créatifs et le Home déco.

Dans le domaine de la peinture artistique, les Bâtons d’huile sont surtout employés dans trois cas :

  • La réalisation de Pochades (dessin rapide) dans le cadre de l’apprentissage à mi-chemin entre le crayon graphite et l’huile au pinceau, et croquis sur site.
  • L’exécution de tracés préparatoires sur le support à peindre.
  • Les ajouts intermédiaires ou terminaux sur une surface peinte bien sèche.  Sauf pour ceux qui maîtrisent parfaitement la technique. Sur une couche non sèche, le bâton vient la déchirer

comme ils peuvent être utilisés sur de nombreux supports,  ils intéressent beaucoup les plasticiens professionnels.

Leur forme de bâton,  les destine à un travail gestuel, mais leur texture, leur pâte peut être diluée comme n’importe qu’elle peinture à l’huile, avec des médiums traditionnels, des essences et des solvants.

En France :

 il y a trois grandes marques qui se partagent le marché du Bâton d’huile

Markal: Artist

56 couleurs

Mais plus destiné au loisir créatif, du fait de la composition de ce bâton, plus est saturé en cire et autre substances.il est plus facile à l’utilisation dans ce milieu et sur support rigide.

Les plus :

  • une gamme conçue pratiquement que pour le loisir créatif, le choix des couleurs et leurs noms très tendance le prouve « Chocolat, vieux rose, vert céladon, etc. »
  • Omniprésente dans les magasins de loisirs créatifs.

Les moins :

  • Un bâton très dur,
  • Plus difficile à manier sur une toile souple
  • Des couleurs plus ternes, très vite saturées
  • Leur positionnement sur le marché français n’en fait pas du tout un concurrent des bâtons à l’huile artistique

Sennelier: Oil Stick

54 couleurs

Indéniablement le plus vendu dans le monde des Beaux arts, plus onctueux que le Markal, il est vraiment destiné au monde des beaux arts.

Les plus

  • Sa grande présence sur le territoire français
  • La notoriété de la marque Sennelier largement affichée sur le bâton

Les moins

  • Plus huileuse, on arrive vite à saturation si on l’utilise avec du médium et des solvants. Sèche plus lentement que Oilbar
  • Son prix
  • Ce produit se trouve très présent dans les catalogues des VPC.
  • À l’utilisation le papier se déchire très mal et ont fini par avoir de la peinture plus les mains. Et cela devient vite désagréable.

Winsor & Newton: Oil bar

50 couleurs

C’est la marque créatrice de ce médium, tout du moins la première à être implanté sur le territoire français.

Les plus

  • Son conditionnement 50 ml, correspond plus aux besoins des artistes professionnels
  • Son prix généralement plus attractif
  • Un temps de séchage accru quand on ne dépasse pas 1mm d’épaisseur.
  • Sur la protection papier (étiquette),  un système de pré découpage facilitant son utilisation à long terme.
  • Un bâton qui se tient mieux dans la main surtout pour un homme.

Les moins

  • Le seul vrai moins que j’ai pu constater et selon mon réseau de distributeurs, c’est le peu de notoriété de la marque en matière d’huile sur le sol français.

 

 ambiance-xl

 

 

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

3 pensées sur “Test : Les couleurs à l’huile solide

  • 11 mars 2017 à 21 h 24 min
    Permalink

    merci pour votre article,je découvre ce moyen d apporter de la couleur sur mes dessins,
    je suis novice en peinture ,j ai retrouvé des pastels a l huile qui sont secs ,y at il un moyen pour que je puisse m en servir encore ?

    merci pour votre conseil

    bien cordialement
    katrine

    Répondre
  • Ping : Martine

  • Ping : louis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *