Secret de fabrication des pinceaux petit-gris ou écureuil.

Comment se font les pinceaux de poil d’écureuil.

petit-gris

Aujourd’hui, je voudrais vous parler de la fabrication des pinceaux en poil d’écureuil, appelé aussi petit gris.

La recette ci dessus est tirée du fameu livre de Cennino Cennini « traité de la peinture ».

Pour avoir visité la fabrique de pinceau «  Raphael » à Saint Brieuc, je peux vous dire que peux de choses ont changé.

Dans notre art il y a deux sortes de pinceaux  à employer : les pinceaux d’écureuil et ceux de soies de porc.

Ceux d’écureuil se dont ainsi :

Prends des queues d’écureuil (toutes autres ne valent rien) : Elles devront être cuites et non crues (aujourd’hui on ne cuit plus ces peaux). Les marchands de peaux te le diront ainsi. Les queues sont toutefois  lavées à grande eau.

ecureuil_queue_gris_grey_skirrel_tail-600

Ayant ces queues, retires-en d’abord les poils de la pointe qui sont longs ; en réunissant les points de plusieurs queues, six ou huit, tu feras un pinceau doux, bon pour dorer sur panneau, c’est-à-dire pour humecter, comme ensuite je te le démontrerai.

Revenons-en simplement à la queue : Prends-la en main, tires-en les poils du milieu les plus droits et les plus fermes, et peu à peu fais-en de petits paquets ; baigne-les dans un verre d’eau claire ; et paquet par paquet rassemble-les avec les doigts ; taille-les avec des petits ciseaux.

 Attention ne pas coupé les pointes mais les racines.

Quand tu en as disposé plusieurs paquets, rassembles-en quelques-uns de manière à former la grosseur que tu veux donner aux pinceaux ;  que les uns entrent dans une plume de vautour, les autres dans une plume d’oie, d’autres encore dans une plume de poule ou de colombe.

 

Aujourd’hui, nous prenons plusieurs plumes que l’on met à bouillir, puis on les ouvre en deux.  Et pour assembler le pinceau nous lions ensemble poils plus deux ou trois plumes ouvertes. C’est le cas pour les pinceaux dit « montés plumes »

Nabismag: fabrication petit gris raphael

Quand tu as bien fait toutes ces divisions, les rangeant à distance égales, les pointes sur la même ligne, prend du fil ou de la soie cirée, forme un double nœud, lie-les bien ensemble, chaque sorte à part, selon la grosseur des pinceaux dont tu as besoin.

Ensuite prends le manche de plume correspondant à la grosseur des poils liés ensemble, le manche étant ouvert et taillé d’avance, et introduits les soie par la pointe, n’en faisant sortir qu’autant qu’il en faut tirer dehors pour que le pinceau soit souple ; car plus il est doux et court, plus il est délicat et bon.

Fais ensuite un petit bâton d’érable, ou de châtaignier, ou de tout autre bois poli, net et taillé en forme de fuseau, de la grosseur convenable pour entrer dans le manche de plume et de la longueur d’une main. 

La photo centrale =  Source Raphael.fr

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

13 pensées sur “Secret de fabrication des pinceaux petit-gris ou écureuil.

  • 6 août 2018 à 20 h 10 min
    Permalink

    Bonjour,

    C’est effectivement bien secret tout ça.. que veulent cacher les fabricants? pourquoi ne montrent-ils pas comment ils fabriquent les pinceaux?? j’aimerais bien savoir comment ils « épilent » les animaux??
    Je sais par exemple que l’angora des lapins ( en chine ) est arraché à vif (voir vidéo chez Peta ), c’est vraiment horrible!!
    Maintenant, avant d’acheter un pinceau en poil d’animaux je veux que l’on me montre de façon clair comment ils procèdent

    Bien à vous

    Véronique

    Répondre
  • 29 novembre 2017 à 14 h 38 min
    Permalink

    C’est regrettable d’épiler la queue d’un écureuil pour faire des pinceaux. Les animaux souffrent et c’est leur vie d’être en cage et lorsque leur poil est assez long, on les épile ainsi de suite. Est-ce une vie?
    Mettons nous à leur place, c’est cruel. La marque Raphaël vend les softaqua en synthétiques et ils sont très bien.

    Répondre
  • 16 août 2017 à 3 h 23 min
    Permalink

    peut on faire des pinceaux valables avec des poils de chiens par exemple ceux d’un berger allemand (ca repousse vite) ou ceux d’un chevreuil? anne

    Répondre
    • 24 septembre 2017 à 11 h 06 min
      Permalink

      Bonjour Anne,

      Vous ne pouvez pas faire de pinceaux avec n’importe quel poil.

      En effet chaque poil a ses qualités et ses défauts, le chien par exemple ne retiens pas la matière.

      Par contre, je ne sais pas pour le chevreuil, à voir !

      amitié
      Thierry

      Répondre
  • 22 août 2015 à 22 h 09 min
    Permalink

    Je suis artiste peintre et je trouve déplorable d’utiliser des êtres vivants pour ..des pinceaux.Il y’a aujourd’hui de très bons pinceaux synthétiques. Des conditions d’élevage déplorables pour satisfaire des » artistes » qui sont apparemment incapables de peindre avec des pinceaux différents.Je leur conseil de raser leur poil pubien cela peut marcher.
    De plus présenter la queue d’un animal comme si l’on montrer un vulgaire objet c’est sans commentaire.

    Répondre
  • 6 mai 2014 à 6 h 45 min
    Permalink

    bon j’avoue, je préfère les pinceaux en poils véritables, Ils ont en regle generale, une meilleure prise de matière.

    Par contre, je ne sais pas si cela va pouvoir continuer comme cela pendant longtemps.

    Les « Pôvres bêtes »

    lou boutin

    Répondre
    • 22 août 2015 à 22 h 12 min
      Permalink

      « Pôvres lou boudin » si tu rases les poils de ton cul et si cela peut marcher je prends…

      Répondre
  • 30 décembre 2013 à 20 h 53 min
    Permalink

    j’aime énormément ces petits animaux trop mignions et les voire courir mai sùrement pas les tuer pour faire des saloperies .

    Répondre
  • 4 novembre 2013 à 21 h 59 min
    Permalink

    bonjour
    je n’apprécie pas du tout que l’on massacre des animaux pour faire des peinceaux vous êtes des assasins

    Répondre
    • 30 décembre 2013 à 19 h 20 min
      Permalink

      Désolé Daniel pour les animaux, mais sachez quand même que dans le cas de la matre et du petit gris l’animal n’est pas tué.

      On vient l’epiler quand sa queue est bien touffu.

      thierry

      Répondre
      • 22 mai 2016 à 22 h 07 min
        Permalink

        Pourtant le sujet montre une queue coupée …. alors comment savoir lorsqu’on achète un pinceau naturel si l’animal a été tué ou pas ?

        Répondre
        • 23 mai 2016 à 8 h 27 min
          Permalink

          Bonjour,

          Il n’y a absolument pas la posibilité de savoir, car il n ‘y a pas de tracabilité sur les poils d’animaux. 🙁

          Cordialement
          Thierry

          Répondre
  • Ping :Jonas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.