Livres sur la couleur

Je vous parle souvent de la couleur, car c’est un sujet qui vous intéresse beaucoup, et moi aussi d’ailleurs.

Mais savez-vous depuis quand on a commencé à classifier les couleurs pour aider les artistes dans leurs démarches picturales ?

Lors de mes recherches sur la couleur et ses mélanges, J’ai eu l’occasion lire beaucoup de livre sur le sujet, et justement certain étaient très ancien, et souvent écrit, en latin, ou en vieux François.

J’ai fait ces recherches pour découvrir quelles couleurs les peintres utilisaient, celles qui ont disparues ou celles qui ont changées de nom au court des siècles.

Le plus ancien de ces livres, attention je parle ici que de livres traitant de la couleur artistique…Livre sur la couleur

… donc le plus ancien de ces livres est le «  LIBELLUS de COLORIBUS », oui, j’avoue rien que le nom fait peur.

Donc « Libellus de Coloribus » a été écrit en 1529, par Anthonus Thylessius, il est rédigé en Latin, et représente une collection de 125 couleurs avec leurs dénominations.

 

NATURAL SYSTEME OF COLOUR by MOSES HARRIS

Mais, le véritable premier catalogue organisé de couleur a été édité en 1766 en Angleterre, c’est le :

« Natural Système of colours » de Moses Harris (1( avril 1730 – 1788). Je n’ai pas eu l’occasion de lire la version originale, problème d’accréditation et de l’état des planches de couleurs, mais il a été édité un Fac-Similé en 1963, par la Whitney Library of desing de New York, Il comprend un texte explicatif et deux planches sur les trois que comporte la version originale.

Ces deux Planches portent le doux nom de :

Prismatic, représentant 18 couleurs issues du Prisme et est réalisée avec une trichromie traditionnelle aujourd’hui le Jaune, le Bleu et le Rouge.

Livre sur la couleur Mose Harris la couleur

Compound, représentant 18 couleurs issues de la nature et réalisée elle aussi avec une trichromie, mais celle des complémentaires et oui déjà à cette époque 1766, le Orange, Le vert et le Violet.

images

Les textes eux nous parlent de la trichromie, des couleurs complémentaires, des contrastes, de l’avantage de la transparence et de l’opacité.

LA PYRAMIDE DE J.H. LAMBERT Livres sur la couleur pyramide de lambert

Autres Textes sur lesquels, je me suis penché, c’est sur la pyramide de Johann Heinrich Lambert (1728-1777).

C’est une pyramide assez intéressante par le travail de recherche de Lambert. Là aussi trois couleurs de bases, mais très loin de nos primaires d’aujourd’hui, c’était de la Gomme Gutte ou Gamboge, du Carmin de cochenille et du bleu de Prusse.

Il faut lire la pyramide de Bas vers le Haut, car son principe était simple, plus nous mélangeons des couleurs à du blanc et plus il est difficile de les distinguer les unes des autres.

Elle se compose de 7 triangles plus un. Bon le dernier c’est juste pour ferme la pyramide et il ne sert à rien.

  • Le premier Triangle (tout en bas) : 45 couleurs

Au sommet les trois primaires.

Sur chaque côté 7 mélanges binaires permettant de passer d’une primaire à l’autre.

A l’intérieur 21 mélanges tertiaires

  • Le second triangle comprend 28 couleurs
  • Le troisième triangle comprend 15 couleurs
  • Le quatrième triangle comprend 10 couleurs
  • Le cinquième triangle comprend 6 couleurs
  • Le sixième triangle comprend 3 couleurs
  • Le septième comprend 1 seule couleur le Blanc.

lam01
Sur le socle de la pyramide, il y a douze petits carrés peints avec douze des principaux pigments utilisées à cette époque.

  • Le Jaune de Naples
  • Orpiment
  • Smalt
  • Indigo
  • Verdet
  • Cinabre
  • etc…

Ce système de codage permet de connaître pour chaque utilisation, les quantités respectives de chacun des trois primaires. (source : Encyclopédie de la peinture tome 1 PRV)

Dans un prochain article je vous parlerais des autres livres que j’ai pu lire.

Bonne lecture à tous

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

2 pensées sur “Livres sur la couleur

  • 23 octobre 2016 à 14 h 31 min
    Permalink

    Thierry, bonjour
    Tu es une source d’infos qui semble inépuisable
    Bonne journée

    Répondre
  • 23 octobre 2016 à 9 h 02 min
    Permalink

    et bien moi je ne fais pas de peinture, mais ce melange des couleurs m’aide beaucoup, pour une autre activité… la polymère, sachant que dès le départ je sais que les couleurs ne seront pas les mêmes qu’avec la peinture, mais j’arrive a faire de beaux melanges , alors merci!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *