L’importance du contraste en peinture

Le contraste est très important quand vous commencez à apprendre à peindre.

Une bonne connaissance des contrastes dans le dessin aide beaucoup parce que vous aurez appris la valeur de la lumière et l’ombre.

Si vous venez d’un milieu où le dessin est une inconnue, vous devrez être plus conscients que pour faire un tableau dramatique le « contraste est roi », plutôt que d’essayer d’ajouter une couleur vive pour relever la peinture …

Crayon vs peinture

Le contraste est en quelque sorte plus facile à comprendre en dessin, parce que vous avez un morceau de papier blanc et un crayon foncé, cela semble naturel.

Si vous transférez le même niveau de contraste en peinture, cela peut sembler intimidant et les zones d’obscurité peuvent sembler trop lourdes. Cependant, il est très important d’avoir une gamme de contrastes dans vos peintures du noir au blanc pour vraiment relever vos couleurs.

Comme Il faut arrêter de penser que l’ajout de noir, dans une peinture, assombrit et ternit cette dernière, en fait, le noir est essentiel pour créer une peinture vivante.

Le Ton peut être trompeur

Degat - le contraste en peinture

Observer la photo des deux Degas ci dessus, (la couleur vs Noir et blanc)

Dans la version couleur de vos yeux sont attirés par le visage et la tension dans le cou créé par la composition.

Dans la version en noir et blanc, vos yeux sont attirés vers le dos de la danseuse.

Ce n’est pas aussi évident dans la version de couleur parce que notre cerveau a une « cécité de l’ombre » dans sa visualisation de l’image.

Un débutant a tendance à rendre les zones sombres plus légères, car notre cerveau lui transmet l’information suivante « ça va être trop sombre. »

Les trois masses de tonalités

 

La plupart des objets peuvent être réduits en gros, en trois masses de tons, les lumières, les demi-teintes et les ombres. 


Et prendre l’habitude de réduire les choses à trois tons simples est une fondation fantastique de la base de vos dessins et de la peinture.

Au début d’une peinture, établir une vue d’ensemble des sujets, en 3 zones de ton sans se laisser prendre dans le détail, c’est plus facile à dire qu’à faire et il faut en prendre une grande pratique

Comment votre appareil photo peut vous apprendre un truc facile pour voir ton

 

Il est difficile de juger le ton de votre peinture lorsque vous commencez, mais si vous avez un appareil photo numérique, vous avez de la chance. 

Souvent dans les paramètres du menu, il y a une option pour régler l’appareil sur la fonction noir et blanc. (Bon d’accord, je sais, ce n’est pas le cas de toutes les marques,)

Cela peut être très précieux pour la recherche des tonalités de couleur dans votre sujet et votre peinture. 

Si vous ne pouvez pas convertir en noir et blanc, directement sur l’appareil photo, il suffit de prendre vos photos et d’ajuster sur votre ordinateur.

  1. Prenez une photo de votre peinture avec les réglages de la caméra noir et blanc.
  2. Prenez une photo du sujet avec les réglages noir et blanc.
  3. Comparez les deux photographies, Si, vous avez un problème de tonalité, il vous sautera aux yeux.
  4. Cela peut être aussi utile, pour voir les erreurs de dessin.

Méthodes traditionnelles

 

Le Verre de Claude gellée dit le lorrainTraditionnellement les peintres utilisaient tous les moyens en leur pouvoir pour les aider à voir une image couleur en noir et blanc. 

L’invention la plus célèbre dans ce domaine est celle créée par Claude Gellée dit le Lorrain, peintre paysagiste(1600 – 1682), le « verre Claude ».

C’était une pièce convexe de verre noir que vous regardiez à travers, et vous pouviez voir votre sujet ou votre peinture en noir et blanc.

Le « noir et blanc » permet d’enlever la distraction de la couleur et vous permet de vous concentrer sur les valeurs tonales du sujet.

En Peinture à l’huile, vous entendrez parfois l’expression « grisaille », ce qui signifie une peinture réalisée entièrement en nuances de gris, mais c’est surtout en aquarelle que cette technique de Grisaille est utilisée.

C’est l’équivalent en pétrole, du dessin tonal. Un dessin tonal fort conduit presque toujours à une peinture forte. 


Donc ne jamais sous-estimer les leçons que vous apprendrez
en observant les valeurs de votre sujet ou/et de votre peinture.

Lentement!

 

Essentiellement, la peinture est le dessin en dehors de la confusion supplémentaire du mélange de couleurs.sohier

C’est pourquoi j’adhère à la méthode d’apprentissage de la peinture par la couleur introduite lentement, de sorte que vous pouvez vous familiariser avec la manipulation et la sensation d’un pinceau, d’une palette et de la peinture. avant d’avoir à vous soucier des problèmes supplémentaires que d’essayer de faire correspondre les couleurs.

Je vous rappelle quand dans l’atelier de Dominique Sohier, ou j’ai suivi un apprentissage pendant sept ans, j’ai mis plus d’un an avant de pouvoir commencer à aborder la couleur.

Vous pouvez aller directement au mélange de la couleur, mais vous aurez à vous appuyer fortement sur un processus d’appariement des échantillons de couleurs pour le sujet plutôt que de développer « un œil d’artiste ».

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

Une pensée sur “L’importance du contraste en peinture

  • 16 février 2015 à 23 h 17 min
    Permalink

    bonsoir 🙂 j utilise intuitivement mon appareil photo, mais en couleur! ça me permet déjà de voir les zones a retravailler.J essaierais en N&B,si cela me permet de rendre le reel aussi joli que la photo, ça serait chouette 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.