Les erreurs à ne pas faire sur votre site internet

Il y a 3 grandes erreurs que les  artistes font avec leurs sites WordPress, encore et encore.

 

wordpress-logo

 

La première des grandes erreurs :

Choisir le mauvais thème WordPress

Le Choix d’un thème WordPress qui correspond avec votre art et à votre style.

Le site de l’artiste devrait être le reflet parfait de son art.

Il ya littéralement des milliers de thèmes WordPress à choisir, mais il est difficile d’en trouver un qui convient aux beaux-arts.

Il vous faut, en plus, un thème avec des tonnes de fonctionnalités, sans pour cela que la manipulation de se thème vous soit trop chronophage, et qu’il soit trop compliqué et vous oblige à un apprentissage long et fastidieux.

 

Votre temps est mieux utilisé  dans votre atelier et donc dans votre  production de travail.

Il vous faut d’abord un thème dit « RESPONSIVE », cela veut dire qu’il s’adapte automatique à la résolution de l’internaute : Ordinateur, Tablette ou Smartphone.

 

Il existe plusieurs thèmes gratuits  que je vous conseillerai :

http://themetrust.com/

http://graphpaperpress.com/

http://demo.zigzagpress.com/?theme=novo

 

Il s’agit de vos œuvres d’art.  Si vous voulez améliorer votre site, essayez de mettre vos plus belles photos  ou ajouter un diaporama, et  donner du corps à votre  contenu textuel.

 

Grosse erreur  NUMÉRO DEUX:  Un manque de substance dans le contenu.

lack of content substance

 

Il est important de créer un grand thème  qui rend votre site visuellement attrayant.

Ce qui fait fuir l’internaute de votre site, c’est le manque de substance dans le contenu et des photos ou vos œuvres ne sont pas mises en valeur.

Par manque de substance que je veux dire, qu’il ne faut pas croire que les gens vont tout savoir sur vous et votre travail, simplement en regardant vos images.

Vous devez avoir du texte sur votre page d’accueil et sous les portefeuilles d’image.

Les gens veulent savoir qui vous êtes, comment vous faites,  ce que vous faites et pourquoi.

L’art est plein de sens cachés qui peuvent ne pas être apparents jusqu’à ce qu’il soit souligné. Un jour, lors d’une exposition, des visiteurs m’ont dit qu’ils n’avaient pas vraiment compris mon travail jusqu’à ce qu’ils lisent le texte que j’avais mis à l’entrée. Il est de notre responsabilité d’éduquer les gens à ce sujet.

Mais ce n’est pas seulement les personnes qui regardent vos images et lisent vos textes, les moteurs de recherche explorent également votre site à la recherche de contenu à indexer.

Les robots des moteurs de recherche ne peuvent pas voir lire vos images, il faut que vous arrivez à d’écrire votre œuvre avec des mots.

 

Grosse erreur  NUMÉRO TROIS:  PAS de redimensionnement et d’optimisation des images pour votre site web

comment redimensionner mes photos

 

Les sites d’artistes sont principalement conçus avec des images, on le sait.

Mais le  chargement rapide de l’image tout en gardant une qualité exceptionnelle est primordiale, pour une bonne expérience de l’utilisateur, surtout si il n’ya pas de texte (voir grosse erreur n ° 2).

Des études ont montré que le visiteur de votre site met en moyenne de 6 à 8 secondes pour évaluer si oui ou non, il va  rester et aller plus loin ou passer.

Si votre image prend 30 secondes pour charger la plupart des gens ont quitté votre site, avant que l’image n’arrive enfin.

Il s’agit de la partie la plus difficile de la gestion de votre site web. Photoshop est non seulement coûteux, et  vous devez apprendre comment l’utiliser.

Beaucoup d’artistes ne savent pas que vous n’avez pas besoin de la version complète de Photoshop pour gérer les images.

Photoshop Elements peut faire le travail pour un  prix, beaucoup plus modeste.

Autrement, vous avez le logiciel en Opensource GIMP

telecharger gratuitement GIMP

Pour le télécharger gratuitement : http://www.gimp.org/downloads/

Des aides sur ce forum http://www.gimpfr.org/news.php

 

 

Si vous ne souhaitez pas utiliser Photoshop et GIMP , il ya un certain nombre de ressources en ligne pour redimensionner vos images gratuitement. Vous ne pouvez pas incorporer toutes les méta-données dans le jpeg comme vous pouvez avec Photoshop, mais vous pouvez mettre un filigrane, redimensionner et renommer avec ces quatre  sites…

  • PicMonkey.com
  • Pixlr.com
  • Ipiccy.com
  • Thumba.net

Une dernière remarque à propos de renommer des images; toujours, toujours renommer vos images de votre nom et le nom de la pièce. Comme ceci: « votre-name_name-de-piece.jpg » ou « thierry_crignon_nue_couchée.jpg »   Il n’y a rien de pire que d’avoir vos images indexées par les moteurs de recherche comme « img_1234.jpg ».

Car, il faut savoir, que beaucoup d’internautes, dont je fais parti, utilise google image comme moteur de recherche. Cela m’a permis de découvrir de vrais perles.

N’oubliez pas que votre site est sur votre art, vous devez  choisir un thème simple qui met l’accent sur ​​l’art et non la conception du site.

Vous devez y mettre du contenu de qualité, c’est le seul moyen que Google, Bing ou Yahoo, puisse vous référencer convenablement.

D’y incorporer des images de bonnes qualités, à chargement rapide et renommer.

Faites ceci et vous éviterez les  3 grandes erreurs que font les artistes avec leurs sites Web!

 

 

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

4 pensées sur “Les erreurs à ne pas faire sur votre site internet

  • 8 juin 2015 à 20 h 55 min
    Permalink

    Superbe cet article!
    c’est important pour tous, MAIS aussi pour les artistes, hééé oui pas d’excuses, ne pas négliger avec l’excuse o est d’artiste et du coup les truc techniques ne sont pas pour nous!.
    Le visuel (esthétique), le pratique (rapidité), la visibilité (galerie de qualité)…etc
    Merci Thierry pour cette info

    Répondre
  • Ping :julien

  • Ping :dominique

  • 23 avril 2014 à 17 h 49 min
    Permalink

    Très bons conseils à suivre +++. Je rajouterais que le texte en page d’accueil ne doit pas être pas trop long, il doit être attrayant concis et précis pour présenter votre travail, choisissez donc bien votre vocabulaire. Comme le dit Thierry il faut du texte sous chaque photo car Google « voit » plus les mots que les photos, néanmoins celle-ci seront de qualité (600×400 px à la résolution 72 dpi suffisent) il faudra aussi faire un léger traitement d’image. En effet une photo prise sous une bonne lumière qu’elle soit naturelle ou artificielle, perdra ses « blancs qui apparaîtront « gris clair », les logiciels cité par Thierry, Photoshop elements,Gimp mais aussi Play memories home, possèdent des fonctionnalités de retouche qui permetteront de retrouver ces « blancs  » et ainsi retranscrire à l’écran l’éclat de votre travail. Attention à ne pas trop en faire et rester fidèle à l’original.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.