Faut-il avoir peur de peindre ?

Ne prenez pas cet article, pour un article pessimiste, mais aujourd’hui, je rencontre de plus en plus d’artistes

Tableau des dangers par activités (source:le medecin du quebec)
Tableau des dangers par activités (source:le medecin du quebec)

amateurs ou professionnels, qui ont des problèmes de santé, (allergies, etc..)

Il est bon de rappeler, que sans être une activité dangereuse, les peintres, les sculpteurs, les illustrateurs utilisent

parfois des produits dangereux, voire nocifs, pour leur santé.

Le statut particulier des arts dans notre culture crée souvent l’illusion que les problèmes de santé dans ce domaine sont peu importants. Pourtant, les artistes en arts plastiques, qu’ils soient professionnels ou amateurs, sont exposés à plusieurs matériaux et procédés toxiques dans le cadre de leur travail de création.

De plus, lorsqu’ils travaillent à la maison, tous les membres de la famille se trouvent exposés malgré eux aux diverses substances toxiques.

Globalement, l’exposition aux pigments toxiques et aux divers solvants retrouvés dans le matériel d’artiste constituent les risques chimiques pour la santé les plus fréquents dans le domaine des arts plastiques.

 

 

Le Danger des pigments

Les pigments sont les constituants fondamentaux des peintures et des encres. Ce sont de fines poudres insolubles quiencre-danger-pigment-150x150 confèrent aux peintures et aux encres leurs teintes. Ils peuvent être inorganiques à base de métaux, organiques à base de substances animales ou végétales ou encore synthétiques.

Les pigments les plus dangereux sont les pigments inorganiques à base de métaux toxiques. Ceux que l’on retrouve le plus souvent dans les peintures d’artistes sont le plomb, le cadmium, le manganèse, le cobalt et le mercure.

Les risques pour la santé dépendent de la toxicité spécifique de chacun de ces métaux. Ces pigments sont nocifs autant sous forme de poudre qu’en solution prête à utiliser. L’exposition se produit lorsqu’il y a inhalation des pigments en poudre, absorption cutanée ou ingestion accidentelle

Le Danger des solvants

Les solvants organiques peuvent dissoudre les matériaux non solubles dans l’eau. On les retrouve dans les vernis, les laques, les nettoyeurs de brosses et de pinceaux, les diluants et les médiums utilisés dans les peintures à l’huile.

Ainsi, la plupart des produits d’art contiennent des solvants. Les artistes peuvent donc être exposés à de grandes quantités. Les solvants se divisent en différentes classes selon leur composition chimique : les hydrocarbures aromatiques (benzène, toluène, styrène, xylène), les hydrocarbures aliphatiques (hexane, pentane, octane), les alcools (éthanol, méthanol), les cétones, les esters, les éthers, les glycols, les amides et amines ainsi que les hydrocarbures chlorés.

Les solvants peuvent causer des atteintes dermatologiques, neurologiques, pulmonaires, hépatiques  et rénales. Les deux principales voies d’exposition sont l’inhalation et l’absorption cutanée.

picto1

 

Plusieurs autres facteurs contribuent aussi à augmenter les risques pour la santé dans ce domaine.

Le fait de travailler à domicile favorise la contamination des lieux de vie et l’exposition des autres membres de la famille.

La tendance des artistes à expérimenter de nombreux matériaux et procédés entraîne l’apparition de nouveaux risques qu’il n’est pas facile de documenter et dont les conséquences sont parfois imprévisibles.

L’étiquetage des matériaux d’art est actuellement inadéquat (malgré un net progrès effectué par la plupart des grandes marques présentent sur le marché) et ne permet pas de renseigner convenablement les utilisateurs sur les risques pour la santé.

Je ne Crie pas « AU LOUP » Mais

Méfiez-vous des produits avec une tête de mort sur l’emballage!

Méfiez-vous des produits qui comportent une croix noire dans un carré orange, car ils sont nocifs ou irritants.

Je pense qu’il est important de prévenir les artistes des risques qu’ils peuvent courir,  sans pour cela crier au LOUP.

Mais je ne connais aucun cours qui enseigne les différents usages et dangers des produits que l’on peut être amené à utiliser, encore que certains le font mais superficiellement.

Et je mets en garde les enfants, les femmes enceintes, et les personnes âgées sur ces différents risques.

La beauté de la création artistique n’est pas toujours exempte de danger.

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

Une pensée sur “Faut-il avoir peur de peindre ?

  • 15 juillet 2017 à 13 h 21 min
    Permalink

    Je trouve enfin un article sur la réalité des risques encourus par les artistes ! On trouve ça beau, et on ne pense pas à la composition et les conséquences sur la santé et l’environnement… Peignant chez moi et ayant plusieurs enfants en bas âge, j’ai arrêté longtemps la peinture à l’huile, ne trouvant pas de produits non nocifs, et je suis heureuse d’avoir découvert récemment la peinture à l’huile à l’eau, que je vais essayer prochainement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.