Comment fabriquer : Le Medium à peindre à la Guêpe de Salvador DALI

Le médium à Guêpe de Salvador Dali

Expo-Dali-Centre-Pompidou-Paris-3Aujourd’hui, je mets en ligne cette vidéo, qui sera la première d’une longue série.

L’ensemble de ces vidéos parleront des peintres et de leur technique, et surtout de leur recette.

Je démarre par Dali et son médium à Guêpe.

C’est en 1926, à l’âge de 22 ans et à Figueras, qu’il découvre ce nouveau médium.

Il est en train de peindre « la Corbeille de Pain » à l’aide d’un médium ½ huile de Noix & ½ Huile d’oeillette.

On est en été, et le soleil fini par oxyder son mélange et à l’épaissir. Cette nouvelle texture de son médium plaît à Dali.

Un matin une guêpe tombe dans son mélange, et en se débattant cette dernière s’enrobe complètement d’huile.

La vue de cette guêpe fascine complètement Dali, qui est persuadé que c’est cette guêpe qui lui permet de faire cette magnifique œuvre qu’est « la corbeille de pain ».

Salvador+Dali+-+The+Basket+of+Bread+1926+

Avec le temps, il se rend compte de son fétichisme autour de cette guêpe et finit par fabriquer un autre médium qu’il pouvaitG-guepe utiliser par tout temps, et non seulement que l’été, mais il a voulu quand même incorporer la guêpe.

Voici les proportions de ce médium

fabriquer un premier mélange avec :

  • 1/3 d’huile de Noix
  • 1/3 d’huile d’oeillette
  • 1/3 de Térébenthine

Fabriquer un deuxième mélange avec :a

Préparez un petit entonnoir avec du papier en laissant le trou le plus petit possible

Mettez trois guêpes avec leur dard dans le cône et versez de l’ambre dissous dans de l’essence d’aspic.

Il faut que le liquide s’écoule le plus lentement possible.

Puis prenez 4/5 du premier mélange et 1/5 du second mélange, et votre médium à la guêpe est prêt.

La petite histoire raconte, que la guêpe et son dard, ne donnent aucun avantage au médium et son rôle dans le médium est nul.

Toutefois, Dali avait remarqué que le fait de regarder de temps en temps cette guêpe qui trempait dans l’huile, permettait à son cerveau de se déconnecter de l’oeuvre sur laquelle il travaillait.

Aujourd’hui, nous utilisons souvent un miroir,ou nous retournons notre tableau, pour nous aider à tromper notre cerveau.

J’ai trouvé cette recette dans un livre qu’a écrit Dali il s’intitule 50 Recettes magiques. 

Ce livre est actuellement vendu en moyenne autour de 180 euros,

Mais pour ceux qui désirent le lire, laissez moi un message en dessous !

 

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

5 pensées sur “Comment fabriquer : Le Medium à peindre à la Guêpe de Salvador DALI

  • 13 septembre 2015 à 12 h 36 min
    Permalink

    Bonjour,
    Merci pour vos explications et trouvailles toujours très claires avec un peu d’anecdotique en clin d’oeil . Si vous avez la possibilité d’une lecture des « 50 recettes magiques » je suis preneur.
    Cordialement

    Répondre
    • 15 septembre 2015 à 11 h 55 min
      Permalink

      Bonjour José,

      Vous êtes plusieurs à vouloir ce livre, qui est d’ailleurs très intéressant, je me suis rapproché de l ‘éditeur.
      Mais pour l’instant, il n’a pas l intention de le republier.

      je vais revoir avec eux, pour essayer d avoir au moins un version PDF .

      cordialement

      Thierry 🙂

      Répondre
  • 8 décembre 2014 à 21 h 20 min
    Permalink

    Bonjour

    Avez-vous encore le livre : »50 Recettes magiques » de dali en ebook ?
    J’aimerais avoir un aperçu de son contenu.

    Répondre
  • 7 octobre 2014 à 18 h 38 min
    Permalink

    Par vos explications je découvre des techniques qu’auraient utilisées Degas avec intérêt !… merci
    Cordialement
    Josette

    Répondre
  • 1 octobre 2014 à 9 h 11 min
    Permalink

    excellente idée que de nous retransmettre les techniques et autres secret ( ou pas ) des recettes des grands peintres . Cela ne nous donnera certainement pas le talent ni leur savoir faire, mais cela nous permettra sans aucun doute d’approcher et de mieux comprendre le métier. Merci donc pour cette nouvelle rubrique de plus accompagné comme ici par une anecdote qui nous permet de nous rappeler combien Dali était un personnage fantasque .

    Serege

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.