Comment choisir ses couleurs pour peindre un portrait ? la palette idéale

«Chaque fois que je peins un portrait, je perds un ami »  Sargent,_John_Singer_(1856-1925)_-_1880_ca._-_by_Paul_Berthier_(1879-1916)

John Singer Sargent

Chaque portrait que l’on peint est au fond une histoire personnelle que l’on raconte.

Cela me rappelle mes débuts dans le portrait.  Je faisais des autoportraits, n’ayant pas à l’époque les moyens de me payer un modèle. Ma grande difficulté était l’approche de la teinte de ma peau.

Trouver la couleur exacte de la teinte de la peau,  n’est pas facile ….

Et un premier conseil fuyez le jaune de Naples rougeâtre voire le ton chair.

Il n’y a rien de plus difficile que les portraits.

Une palette limitée de base pour le portrait

Le blanc de titane, ocre jaune, rouge clair, rouge anglais, terre d’ombre naturelle, noir d’ivoire

Avec cette palette, vous pouvez obtenir un ton de base, avec l’ocre jaune, blanc et rouge clair.

Le noir et la terre d’ombre naturelle sont utilisés pour refroidir le «rose» dans vos mélanges. La Terre d’ombre naturelle a une teinte verdâtre est donc très pratique pour les subtilités.

huile-ef-20ml-s1-terre-d-ombre-huile-ef-20ml-s1-terre-d-ombre-naturelle-3013644041008_0Terre d’ombre naturelle –

La terre d’ombre naturelle  est  souvent utilisée en mélange avec le blanc comme un terrain tonique pour les portraits. Elle  a une belle fraîcheur, ce qui vous empêchera d’aller vers un  rose « moche ».

Si vous posez cette  couleur pour votre fond, Les couleurs  vont paraître plus roses que si vous les aviez placés directement sur une toile blanche, en raison des effets de contraste simultané avec la couleur. La terre d’ombre naturelle agit comme un complément vert coupé vers le rouge.

 

Une palette de portrait prolongée

 

  • Le blanc de titane
    Jaune ocre pâle
    Ocre jaune
    Rouge persan
    Rouge de cadmium
    Ombre rouge
    Vert Ombre
    Terre d’ombre brûlée
    Terre d’ombre naturelle
    Le noir d’ivoire

La palette ci-dessus est issue de Angel Academy of art à Florence(Italie) , chaque école a souvent sa propre palette.

Thomas Couture (1815-1879) a dit,Thomas_Couture

« Vous verrez que l’art du dessin surpasse tout le reste et que les qualités de la couleur et de la lumière, lui sont secondaires. »

Il a également dit :

«  Tout ce dont vous avez besoin pour la peinture figurative est d’un  jaune de Naples, d’un rouge vermillon, d’un blanc et d’un noir. »

Donc, ne pas se laisser submerger par toute une série de couleurs sur votre palette, qui sera inutile voire au pire, elle vous gênera,

Si  vous avez une couleur blanche,  jaune, rouge, et une terre  pour tonifier, cela vous suffit.

Méfiez-vous des noms sur les  tubes

 

Toutes les couleurs ne sont pas créées de façon égale, et non toutes les marques n’ont pas donné le même nom à la même tonalité, et pour un même nom, la couleur à l’intérieur du tube peut être très différente.

Je me rappelle, avoir fait un test comparatif  sur une terre d’ombre naturelle, sur 8 marques présentes dans le test, j’ai eu pas moins de 6 tonalités différentes.

Souvent, les peintures de qualité « étudiantes » ont moins de tenue que leur équivalence dans la qualité « extrafine. »

Vous pouvez mélanger les marques, mais chacune aura des propriétés légèrement différentes, mais évitez de mélanger les qualités, car automatiquement vous dégraderez la qualité supérieure.

Je préfère toujours la qualité extrafine  en raison de sa saturation en pigment.

Ton correspondant à une couleur de peau

 

Essayez de faire correspondre la couleur de peau, peut faire des ravages dans nos esprits.

Nous avons tous gardé profondément enracinées en mémoire que la teinte de la peau  est «rose» et avant d’essayer de mélanger des couleurs qui correspondent à la teinte de la peau, il peut être difficile d’essayer de dissocier, notre perception de la teinte et ce que nous transmet comme information nos souvenirs scolaires.

Lorsque le mélange d’une couleur, par exemple pour une joue, nous avons un petit lutin en nous qui nous dit que cela  » ne ressemble pas à un fard à joues, ses trop ternes, les joues sont roses, j’ai besoin d’un peu plus rouge, c’est mieux  »

En fait, vous vous retrouvez avec une peinture qui semble artificielle.

 

Le remède?

 

Utilisez des couleurs douces.

Vous seriez surpris de voir à quel point la peau peut être terne dans les portraits quand ils sont isolés.

Hans_tle_jeuner_Holbein_-_A_Lady_with_a_Squirrel_and_a_Starling_Anne_Lovell-_-_Google_Art_Project

 

Hans Holbein le jeune, une dame avec un écureuil et un étourneau – Anne Lovell?  1526-1528

Hans_le_jeuner_Holbein_-_A_Lady_with_a_Squirrel_and_a_Starling_Anne_Lovell-_-_Google_Art_Project

Comment mélanger le ton de la peau

Untitled-1

Ces échantillons de couleurs sont pris directement à partir du tableau ci-dessus, l’un sur la gauche est de la partie la plus rouge de sa joue droite et celui de droite est sur les lèvres.

Vous pouvez remarquer comment l’échantillon sur à droite a la même tonalité de couleur que l’échantillon sur la gauche mais il a un vernis rouge plus fort sur le dessus, probablement une Alizarine Crimson.

Vous n’obtiendrez pas votre teinte dès la première fois ou la deuxième ou la troisième, ce qui est normal, mais à chaque fois que vous faites un portrait,  vous apprenez de vos erreurs.

 

Donc ne vous découragez pas.

 

Quand j’ai pris mes cours de peinture dans l’atelier de Dominique SOHIER à Corseul (22), pendant un an, je me suis entraîné au portrait, je n’étais autorisé à utiliser que le noir et blanc , avant d’ajouter les couleurs une à la fois, tout cela pour apprendre à  bien maîtriser le portrait.

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

3 pensées sur “Comment choisir ses couleurs pour peindre un portrait ? la palette idéale

  • 15 avril 2016 à 8 h 38 min
    Permalink

    J’aime les gens lès peindre malgré que
    Ça est très difficile est un grand défit ’une montagne de patience .merci pour les conseils

    Répondre
  • 25 mai 2015 à 13 h 48 min
    Permalink

    Bonjour !
    Merci pour cet article et ce lien qui me permettra comme à bien d’autres, de commencer l’art du portrait à la peinture à l’huile (après avoir pratiqué le portrait au pastel ).
    Un visage est une palette à lui seul, comme l’humain lui-même, qui a de multiples couleurs, pour le plaisir des yeux !

    Répondre
  • 18 septembre 2014 à 14 h 27 min
    Permalink

    merci pour cet article éclairant. Je n’ai pas encore oser me lancer tant les rares essais sur la couleur de peau ont été décevants. Surtout dans les ombres qui « refroidissent » vite. J’espère m’y remettre et cet article va m’y aider je pense.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *