Comment bien préparer ses couleurs avant de peindre

Souvent quand on imagine un artiste peintre, c’est un personnage debout devant une toile posée sur un chevalet, une palette remplie de couleur vive dans une main et une poignée de pinceaux dans l’autre, voire parfois un béret vissé sur la tête.

Mais souvent, cette approche est une illusion, un mythe d’artiste.

Pour obtenir des résultats professionnels, vous avez besoin d’une approche professionnelle.

Si vous voulez de la liberté et de l’expression sur la toile, un peu de prémélange peut vous aider à obtenir des résultats plus agréables, surtout si vous essayez d’obtenir un effet plus réaliste.

Si vous passez un peu de temps supplémentaire en préparation, votre temps réel au chevalet sera plus efficace, plus rapide et plus gratifiant.

Allez, venez, Entrons dans le monde des codes de la couleur …

Comment bien préparer ses couleurs avant de peindre

Quand vous peignez, vous pouvez soit mélanger vos couleurs en fonction de vos besoins directement sur la palette à partir des tubes vendus dans le commerce, soit vous pouvez faire des prémélanges, en fonction du travail à faire.

Certains artistes préparent sur leur palette une longue gamme de couleurs à l’avance, d’autres juste les couleurs primaires, d’autres encore, prépare dans des petits pots de prémélange en fonction de l’œuvre qu’il se prépare à commettre.

Comment bien préparer ses couleurs avant de peindre

C’est vraiment une préférence personnelle, mais le prémélange vaut vraiment la peine d’être pratiqué.

Si vous essayez de vous mettre au portrait par exemple, pour plus de simplicité, vous pouvez préparer un dégradé de ton chair !

De même, pour un paysage ou il est bon de préparer des prémélanges de vert.

Comment garder vos Mélanges

Si votre médium de prédilection est l’huile, pas de problème car selon l’épaisseur de couleur que vous avez préparé, il faut en moyenne plus d’une semaine pour que cela sèche.

Cependant, vous pouvez également utiliser la même approche avec les acryliques.

Vous devez seulement travailler un peu plus vite.

Mais vous pouvez aussi garder vos couleurs fraiches plus longtemps de la façon suivante :

1. Gardez-les dans de petites baignoires en plastique refermable (style tupperware) ou dans des pots vissés qui se ferme hermétiquement voire pour les plus fortunés dans des tubes de peinture vides.

2. Il m’arrive parfois de peindre sur des palettes papier (vous pouvez aussi aller dans votre cuisine et prendre du papier sulfurisé, c’est pratiquement la même chose) puis je mets le surplus en fin de travail sur une palette humide (vendu dans le commerce). Cela sert de base de chargement et vous pouvez les garder pendant environ une semaine.

Bien que la deuxième méthode semble un peu laborieuse, elle peut devenir assez pédagogique pour vous et elle pourrait vous rendre l’exercice et rendre votre pratique de l’art plus facile…

Astuce Pro: assurez-vous que la palette reste-humide mais  pas trop humide, et que les peintures ne soit pas des peinture de qualité trop mauvaise, car elles absorberont l’eau et se mélangeront entre elles sur la palette.

PREPARER DES CHAINES DE COULEURS

Une chaîne de couleurs est un groupe de touche de couleurs prémélangées avec des valeurs tonales différentes. (Tonales comme tons).

Vous commencez généralement par la couleur la plus sombre et ajoutez progressivement des «étapes» plus légères au mélange.

Les étapes plus légères peuvent être ajoutées avec une couleur plus claire, mais elles sont habituellement faites en ajoutant du blanc car c’est plus facile de garder les tonalités.

Que signifie la couleur prémélangée?

Vous pouvez acheter une couleur qui a été «prémélangé» par le fabricant. Les fabricants préparent souvent des couleurs mélangées pour vous faciliter la tâche. Le bleu clair, le violet, les gris sont souvent des couleurs mélangées.

Mais je préfère rester loin de ceux-ci, car souvent il leur manque toujours un petit quelque chose que nous retrouvons dans nos propres mélanges.

Faire vos propres mélanges vous enseignera à la fois la force de teinture de chaque pigment et vous montrera comment les couleurs terre par exemple, peuvent être mélangées avec des teintes lumineuses, en utilisant les principes de la théorie des couleurs et des couleurs complémentaires pour aider à apaiser et à couper vos couleurs.

J’espère que cet article vous a appris à :Comment bien préparer ses couleurs avant de peindre

Allez,  amusez vous bien

 

Thierry

 

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *