Comment apprendre à mélanger vos couleurs

Aujourd’hui, je laisse la parole, je dirai plutôt l’écrit à une artiste américaine, CHRIS COZEN qui va vous donner son point vu sur le Comment apprendre à mélanger vos couleursmélange des couleurs.

Elle fait partie de l’équipe de consultants de la marque Golden.

Et j’avoue qu’elle m’a très souvent inspiré, c’est elle qui m’a appris la maîtrise du mélange de MES COULEURS.

 


Bonjour !

 

Comme toujours, je suis tellement heureux d’être en mesure de vous parler de mon sujet préféré – l’acrylique..

Quand j’ai fait mes recherches sur l’exploration des couleurs en pour l’acrylique, je me suis trouvé à faire des dizaines de roues de couleur pour que je puisse explorer Les diverses combinaisons de pigment rouge-bleu-jaune.

Cela a été une expérience merveilleuse pour moi.

Ce que j’ai appris de toutes ces roues, c’est que la couleur acrylique est infiniment malléable et facile à modifier et a ajusté.

J’ai aussi appris que vous pouvez obtenir beaucoup de nuances avec un peu moins de couleurs, si vous arrivez à comprendre le fonctionnement des couleurs que vous possédez déjà.

Avant d’écrire mon livre (malheureusement non disponible en français), je n’avais jamais vraiment envisagé de tenir un journal des mélanges de mes couleurs, pour enregistrer les découvertes que je fis, beaucoup de ces mélanges se faisaient intuitivement sur ma palette.

Comment apprendre le mélange des couleurs

Depuis j’ai appris que tenir ce journal contribuerait à encourager mes propres recherches sur l’exploration de la couleur et de pousser mes expérimentations beaucoup plus loin.

Si vous aussi vous voulez faire un journal de vos propres mélanges de couleurs, voici quelques conseils :

J’aime utiliser  des carnets d’aquarelle 300 grs,  cela me permet d’y enregistrer aussi bien des mélanges à l’aquarelle, qu’à l’acrylique. C’est un papier robuste.

Attention quand même de ne pas trop mouiller le papier car il risque de gondoler.

Comme toujours, quand on travaille avec la couleur acrylique, il est important d’utiliser de préférence des couleurs extraf-ines, ou fines, mais dans une marque connue, évitez les made en Chine, made in India, etc.

1s-titre

J’utilise toujours la  Golden Artist Colors mais vous pouvez utiliser votre marque ou les couleurs que vous avez l’habitude d’utiliser.

Les peintures de qualité pour  artiste (extra-fine) ont  plus de pigment par tube et sont les plus rentables à long terme.

Si vous êtes juste pour  commencer, pensez à utiliser la peinture «qualité fine » qualité » qui a sensiblement une meilleure résistance de pigment que les peintures pour étudiant.

Attention dans votre choix de pigments, certains, mais cela devient rare, ne sont pas miscibles entre eux. C’est pour cela que je préconise souvent d’éviter les mélanges entre marques si vous êtes débutant.

Chaque fois que vous ajoutez le blanc de titane à toute couleur, vous allez créer une nouvelle teinte. Les qualités de transparence de certains pigments seront également affectés par l’ajout de blanc décalant vers une nouvelle opacité ou une semi transparence.

Cela est un excellent exercice à ajouter à votre propre journal de couleur.

3itre

 L’EXERCICE

Tout d’abord combiner chacune de vos couleurs avec du blanc puis du noir pour créer des teintes et des nuances (moitie de votre couleur et moitie de blanc ou de noir).

Puis commencer à explorer ce qui se passe quand vous mélangez deux couleurs entre elles, puis deux autres, etc.

Amusez vous à faire des mélanges, et quand la couleur de ce mélange vous plait, inscrivez-le sur votre journal en indiquant bien, comment vous l’avez obtenu.

Je trouve que ce genre d’exercices, m’a apporté énormément sur la connaissance des mélanges et sur la couleur en règle générale.

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

2 pensées sur “Comment apprendre à mélanger vos couleurs

  • 21 juillet 2016 à 13 h 34 min
    Permalink

    Bonjour Thierry,
    Merci pour tous ces commentaires et vidéos vraiment intéressants.
    Juste une demande de la part de la belge flamande que je suis : N’écorchez pas le nom du peintre « Breughel » !!! d’autant plus que vous l’aimez tant… et moi aussi.

    Je vous invite a découvrir les peintures de mon aïeul, van Oost, dont la visitation des bergers se trouve au musée de Valenciennes dans la salle des primitifs flamands.

    Répondre
    • 21 juillet 2016 à 15 h 27 min
      Permalink

      Promis, Je ferai attention la prochaine fois,

      Amitié 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *