7 façons pour vous aider à appréhender le dessin

7 façons pour vous aider à appréhender le dessin

drawing-pencils

1 – Réinventez en dessinant à l’envers

 

Non, je n’ai pas perdu mon esprit – le dessin envers vous aide à «désapprendre» les mauvaises habitudes, que  la  plupart d’entre nous avons prises.

Souvent nous dessinons, ce que nous pensons voir et non ce que nous voyons.

Par exemple, lors de l’élaboration d’un portrait, les petites vont souvent tirer leurs cheveux longs comme deux bandes de chaque côté du visage.

Sauf si elles ont  une coupe de cheveux inhabituelle douteuse, alors souvent nous dessinons ce que nous savons des cheveux, plutôt que de regarder attentivement la façon dont  ils tombent  derrière la nuque, couvrent  partiellement le visage et les épaules, et ainsi de suite.

La prochaine fois que vous dessinez à partir d’une photo, essayez de l’inverser. Ce nouveau point de vue, vous donnera, une aide précieuse, et vous serez plus précis.

2 – Faites comme Leonard de Vinci utilisez Le Miroir

 

Semblable au dessin à l’envers, vérifier fréquemment votre dessin dans un miroir, il vous renverra un autre  point de vue et vous aidera à voir où vous avez commis des erreurs. Par exemple, lorsque je vérifie mes portraits dans le miroir, je me cherche une symétrie approximative dans le visage.

Une narine surdimensionnée est beaucoup plus facile à repérer quand vous la voyez dans le sens inverse.

Si vous besoin d’une preuve que cela fonctionne, Leonardo da Vinci a utilisé cette technique lui-même!

3 – Expérimentez avec différents médias.

 

Pendant longtemps, j’ai dessiné au stylo, convaincu que c’était mon style et la seule façon que je pouvais dessiner. Une série de mauvaises expériences avec des crayons à l’école m’a rebuté toutes les choses graphite.

Cependant, dans l’atelier de Dominique Sohier, Il m’a fait découvrir  que l’ont ajouté un effet doux et mélangés avec les crayons, et  que je ne pourrais jamais atteindre cela au stylo.  Je me  suis converti!

Maintenant, si je veux une image saisissante je la fais au stylo, et si je la veux délicat, je la fais au crayon.

Ce qui m’amène bien sur mon prochain point …

4 – Aiguisez vos crayons

taillecrayon-gd

 

Pour avoir un bon dessin, il est plus que nécessaire d’avoir vos crayons toujours très bien affûtés.

Personnellement, je préfère affûter mes crayons avec un cutter et une feuille de papier émeri N°0

5 – A vos pates à modeler et Mouler

 

Il nous arrive parfois, de nous battre avec un sujet, simplement parce que nous comprenons  pas  que il fonctionne. Dans ces cas là, je n’hésite pas, je fais une mini sculpture de l’objet que j’ai à représenter, même grossièrement, mais cela me permet de l’observer en 3D et de mieux le comprendre.

l’idée est de vous aider à comprendre sa forme, de pouvoir l’observer  sous tous les angles et sur comment la source de lumière rebondit sur les surfaces pour créer des ombres et les hautes lumières.

6 – La Méthode par quadrillage

09

Garder les proportions,  est l’un des plus grands défis lors de la copie d’une photo ou d’un objet. Pour éliminer les approximations, faite  une grille carrée sur l’image que vous copiez et une autre sur le papier ou le support que vous utilisez.

Utilisez un crayon pas trop sec  de sorte que vous pouvez les effacer plus tard. Si l’image que vous copiez est la même taille que votre papier, les deux quadrillages  devraient être identiques, si elle est plus grande ou plus petite, vous devrez faire évoluer votre grille  vers le haut ou le bas pour garder le même rapport:

par exemple, si je copie une image de A5 vers  A4, je  dessinerais  une grille de 1cm sur l’image A5 et agrandissez-le à 2cm sur mon papier, en veillant à mon dessin est exactement le double de la taille.

Une fois que vous avez fait vos grilles, examiner la place de l’image source par carré, et copiez la dans  chacune des cases, qui  correspondent  à votre propre grille.

C’est une façon très méthodique de dessiner  et cela prend du temps, mais ça vaut la peine de réaliser une copie quasi-identique.

Il s’agit ici de décompose le dessin en un ensemble en morceaux gérables – vous ne pouvez pas être en mesure de copier une image entière d’un seul coup, mais je parie que vous pouvez copier un carré de 1×1 cm presque parfaitement – puis répétez simplement!

7 – Dessinez l’espace négatif

 

Une autre façon d’acquérir une nouvelle perspective du sujet,  est de ne pas dessiner  la chose elle-même, mais l’espace négatif autour d’elle.

Cela fonctionne particulièrement bien lors de l’utilisation d’épaisseur, et de  médias lourds tels que le charbon de bois et le fusain. Vous savez, ces illusions d’optique qui ressemblent à un chandelier ou deux faces, en fonction de la façon dont vous regardez?

Cela montre comment l’espace négatif peut fournir un dessin intéressant en soi.

J’ai très souvent utilisé cette méthode, surtout en peinture à l’huile. Les personnes dessinent  l’objet, alors qu’il est beaucoup plus performant quand vous l’attaquez par l’extérieur.

 

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.