16 astuces pour les artistes débutants à l’acrylique

L’acrylique  est un médium fascinant, mais parfois d’un abord un peu complexe.

Je voudrais partager avec vous,  un certain nombre de conseils que j’ai appris au fil des années.

J’espère qu’ils vous seront utiles

tache-peinture-acrylique

1 – Dilution de la  Peinture acrylique.

Il faut être très prudent quand il s’agit de l’amincissement de vos peintures. De nombreux artistes utilisent de l’eau pour diluer leurs peintures acryliques, ce qui est bien, mais vous devez faire très attention à la quantité d’eau que vous utilisez. Si vous en utilisez trop, la peinture acrylique perdra beaucoup de ses qualités adhésives et peut se soulever ou se décoller de son support dans le temps.

Les produits  spécifiquement conçus pour fluidifier la peinture acrylique, sont une  excellente alternative à l’eau.

Avec des médiums, vous n’aurez pas à vous soucier de l’affaiblissement de la liant ces milieux contiennent les mêmes liants que la peinture fait.

2 – Acryliques et huiles

Je vois une tonne de questions en ligne sur l’utilisation commune des huiles et des acryliques.

La plupart des artistes professionnels s’accordent à dire qu’il est possible d’utiliser les huiles et les acryliques ensemble mais seulement si vous suivez certaines règles :

Vous pouvez peindre à l’huile sur de l’acrylique, mais surtout pas l’inverse. Il faut toujours respecter la fameuse règle du gras sur maigre.

Assurez-vous que la peinture acrylique soit  complètement  sèche avant d’appliquer l’huile. Et Attention, pas seulement sèche au toucher, mais belle et bien sèche en profondeur.

Votre fond acrylique ne doit pas être trop épais, car vous ne serez jamais certain de son séchage complet, de plus il s’avère qu’un support trop épais, n’est  pas bon pour l’accroche de la peinture à l’huile.

Lorsque cela est possible, préférez  travailler sur des supports rigides, surtout si vous prévoyez un travail en épaisseur. Les toiles souples ont tendance à se dilater et se contracter selon leur environnement.

Gardez une surface mate. Huiles adhèrent mieux aux surfaces mates.

3 – L’acrylique et ses médiums, une colle utile

Les peintures  acryliques  et les médiums font d’excellentes colles pour les travaux de collage.

4 – L’Acrylique rétrécie

La Peinture acrylique rétrécie  un peu quand elle sèche.

Et plus la touche est épaisse, et plus le retrait est important.

5 – Les acryliques sont plus claires quand elles sont humides.

En effet, le liant à l’intérieur de la peinture acrylique est de couleur blanche à l’état humide.

Lorsque la peinture sèche, le liant devient clair, presque transparent.  Le blanc disparaissant,  la peinture apparaît plus sombre.

Il faut donc que vous ajustiez le ton de vos couleurs en conséquence.

6 – Processus de séchage en deux parties

Acryliques ont fait un processus de séchage en deux parties.

La première étape est celle où la peinture forme une peau, elle est sèche au toucher. Cette peau peut se former en quelques minutes ou plus en fonction de l’épaisseur de votre film.

La seconde partie du processus de séchage se produit plus lentement lorsque la totalité du film de peinture en dessous de la peau sèche ou « durcit ». Cela se produit lorsque le reste du liant à l’intérieur de la peinture s’évapore.

7 – Gardez un vaporisateur à main près de vous.

La  peinture acrylique sèche  au toucher très rapidement.  Lorsque cela se produit une peau se forme et rend  la peinture impraticable.

Cela peut être assez frustrant quand vous avez toutes vos couleurs soigneusement rangées  sur votre palette.

Une façon de lutter contre cela est de garder vos peintures humides.

C’est là qu’un vaporisateur rempli d’eau est très pratique.

Gardez le pulvérisateur à proximité et vaporiser une brume légère sur vos peintures régulièrement pour les garder humides.

8 – Gardez vos pinceaux humides

Toujours garder un récipient d’eau à proximité et placez vos pinceaux dans l’eau lorsque vous ne les utilisez pas. La Peinture acrylique sèche très rapidement et peut ruiner vos pinceaux,  si vous laissez plein de peinture. Mais faite cela, seulement pendant la séance de peinture.

Ne laissez jamais vos pinceaux dans un liquide pendant une trop longue période.

9 – Nettoyez vos pinceaux soigneusement

Lorsque vous avez terminé votre séance de peinture, rincez vos pinceaux à l’eau puis laver à l’eau et au savon. Assurez-vous que toute la peinture a été retirée de la brosse et surtout au niveau de la virole.

Petit conseil, si un jour vous avez un pinceau complètement sec, vous pouvez utiliser un dissolvant à ongle pour redonner vie à votre pinceau.

Vous le laissez tremper dans un peu de dissolvant, et après vous rincez abondamment.

10 – Conservez vos peintures sur votre palette.

Il y a un moyen efficace pour garder vos couleurs sur votre  palette.

C’est :

Mettre un chiffon humide sur ces dernières,

Trouver un récipient qui ferme hermétiquement, dans lequel vous pouvez enfermer votre palette.

Mettre votre palette dans un récipient rempli d’eau.

Les Auxiliaires ou médiums acryliques

liquitex_mediums

11 – La préparation de votre toile

N’utilisez que des supports préparer à base de Gesso ou d’apprêt à phase aqueuse ou acryliques.

Ne jamais utiliser un apprêt à base d’huile.

12 – Ralentir le processus de séchage

Si vous voulez ralentir le processus de séchage de vos peintures acryliques, utiliser un additif connu comme un « retardateur ».

Vous pouvez l’acheter dans n’importe quel magasin de fournitures d’art.

13 – Sauvegardez vos peaux.

Quand la peinture acrylique sèche sur votre palette, elle forme une peau.

Ces peaux peuvent être récupérées et utilisées comme des objets dans un collage.

Certains artistes  ont même faire des bijoux à partir de ces peaux acryliques.

14 – Epaissir vos peintures.

Il ya un certain nombre de magnifiques médiums  sur le marché que vous pouvez ajouter à vos peintures pour  les épaissir. Des Médiums tels que les gels et pâtes à modeler, fonctionnent très bien.

Attention au modeling paste, qui est de couleur gris claire, et qui a tendance de blanchir ou « pasteliser » vos couleurs. Je vous conseil plutôt de l’utiliser pur et de revenir dessus avec votre couleur après séchage.

15 – Ajouter de la Texture à votre touche.

Il existe aujourd’hui, un grand nombre de médium à effet, pour la peinture Acrylique.  Ils sont disponibles dans n’importe quel  marchand de couleur de France.

Il existe même des gels qui contiennent des perles de verre, la pierre ponce, le sable, etc.

16 – Mat ou brillant

Vous pouvez modifier l’éclat de vos peintures en utilisant un médium  mat ou brillant.

442004300T

 

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

10 pensées sur “16 astuces pour les artistes débutants à l’acrylique

  • 14 juillet 2017 à 20 h 55 min
    Permalink

    Bonjour,

    Pour ralentir le séchage de l’acrylique :

    – Utiliser une palette humide.
    C’est simple : une feuille de papier cuisson agrafée à une éponge plate.
    Poser l’ensemble dans une boite plate faisant le même format
    (si besoin, couper le papier et l’éponge). Versez de l’eau.

    – Utiliser un retardateur de peintre en bâtiment.
    Par exemple, le Floetrol (15 à 20 € le litre ?)
    Mais je suppose que l’Easycryl (~ 6 € le litre) doit faire l’affaire…
    Est-ce que quelqu’un aurait testé les 2 ?

    Répondre
  • 15 mars 2017 à 11 h 47 min
    Permalink

    Bonjour , bonjour ,
    étant débutante, je n’y connais pas grand chose,mais j’aime bien faire des tableaux à l’acrylique avec du médium de lissage et de l’huile de silicone.
    En regardant des vidéos, j’ai vu que l’on devait passer un bruleur sur la toile, mais moi, il ne se passe rien quand je le fais!
    Dois-je ajouter autre chose dans ma préparation de peinture ?
    un grand merci pour votre réponse.
    Bonne journée.

    Répondre
  • 5 mars 2016 à 15 h 41 min
    Permalink

    Bonjour, Je m’appelle Anne et j’essaie le one stroke. Cette technique est spéciale et nécessite des fonds lisses. Je passe plusieurs couches de produit pour faire des fonds sur le bois puis 2 couches de gesso (je ponce entre chaque couche). Je me demandais si une couche de liant ne rendrait pas le fond plus lisse (car c’est ce que je recherche). Qu’en pensez-vous?
    Très intéressant, j’ai hâte de voir tes ateliers sur les paysages. Quand cela commence-t-il ?

    Répondre
  • 8 janvier 2016 à 13 h 00 min
    Permalink

    Bonjour
    Au N° 10 – Conservez vos peintures sur votre palette.
    Personnellement, je prends un film plastique alimentaire ou du papier alu – pour ce dernier, je le choisis quand je sais que je vais reprendre mon travail rapidement et pour le premier, pour un délai plus long. L’avantage du papier alu, c’est qu’il se retire plus facilement et je peux récupérer la peinture qui y est collée.
    J’utilise le même moyen pour conserver les pinceaux – ça m’évite de les laisser tremper trop longtemps dans l’eau et je garde la couleur sur mon pinceau.
    Cordialement

    Répondre
    • 29 janvier 2016 à 16 h 59 min
      Permalink

      merci pour ses infos

      thierry 🙂

      Répondre
  • 8 décembre 2015 à 11 h 30 min
    Permalink

    Bonjour, je suis Joël 59 ans reconnu invalide cat 2 , je ne dirais pas que c’est une passion de vue sur le tard, mais plutôt comme une amie au stress. J’ai toujours aimer dessinée, mais petit et adolésance sans père j’ai du me débrouillée seul sans frère ni soeur. Je ne dit pas cela pour faire pleuree bien sûr loin de moi cette idée.
    Cependant ma vie ces faite et grâce à l’appui de ma femme qui m’a toujours soutenu aujourd’hui et ceux depuis quelques années ne travaillant plus ne me déplaçant que très rarement je me suis simplement souvenue que cet art ce grand art était un bien fait pour le morale et je me suis remis à acheter de la peinture de pinceaux et couteau etc… j ‘1i becs lu énormément lus, ici et là je me suis essayez mais cela m’a fait peur réellement.
    C’est pourquoi aujourd’hui je demande un peu d’aide pour m’aider à peindre pour, us des paysages , de provence et d’hivers de regarder évoluer les couleurs de savoir les étudier à bon éssiant en faite c’est comme le chirurgien d’apprendre à faire les bon gestes et surtout comprendre la lumière et les couleurs etc… c est pourquoi si un ou une peintre voudrais me montrer généreusement je serait près à me déplacer, je suis sur la région disons Rhône-Alpes. Merci d’avance. Je dirais même plus au vue des mes achats je suis nom pas obliger cela deviendrait une obligation de faire, non mais plus à ne pas laisser gaspiller mon argents que j’ai mis dedans pour simplement me dire je vais faire de l’abstrait en laissant des traces ici et là de couleur d’épaisseur en horizontal verticale et diagonal etc… Et vaille que vaille. .
    En tous les cas merci d’avoir pris le temps de me lire.
    Cordialement

    Répondre
    • 8 janvier 2016 à 11 h 32 min
      Permalink

      je prepare, quelques ateliers gratuits sur la peinture de paysage

      donc encore un peu de patience

      thierry 🙂

      Répondre
  • 17 mars 2015 à 21 h 25 min
    Permalink

    Bonjour
    Votre article est très intéressant et vous semblez connaître le sujet 🙂 j’en profite pour vous poser une question.
    J’ai 4 tableaux modernes (60×60) en médium épais recouvert d’une photo glacée brillante et comme plastifiée.
    Je voudrai recycler ces tableaux (c’est une première pour moi car je peins toujours sur châssis toilé).
    Pour ce faire, j’ai passé de l’acétone pour retirer l’aspect plastifié. Rien n’y a fait. L’image n’a pas changé.Voyant cela, j’ai peins (acrylique) au rouleau. Pas de souci jusque là.
    Une fois sec, j’ai placé des scotchs de masquage et quand je les ai retirés, pour certains la peinture s’est décollée (collée au scotch)… la cata 🙁
    Auriez-vous une astuce pour que ma peinture tienne. Je ne crois pas qu’une peinture d’accrochage tiendra. J’ai pensé à faire un léger ponçage.
    Qu’en pensez-vous. Merci pour vos conseils.
    Cordialement

    Répondre
    • 21 mars 2015 à 17 h 59 min
      Permalink

      Bonjour Patricia,
       
      Désolé pour ce retard, mais j’étais très occupé avec la préparation de ma formation ainsi  que de mon livre sur le mélange des couleurs.
      Dans ce cas, pour réhabiliter une toile lui donner une seconde vie, il faut d abord savoir depuis quand elle a été peinte, quel est son médium (huile acrylique, etc.…
      Dans tous les cas, la première chose à faire est de dégraisser la toile, pour cela tu peux passer de l’acétone, mais j’utiliserai plutôt du Field de bœuf, qui l’un des meilleurs dégraissants du marché, tu le trouves en magasin beaux-arts.
      Ensuite tu peux poncer la toile avec du papier de verre très fin., cela aidera à une meilleure accroche.
      Après l’idéal c’est de passer un gesso, ou un apprêt, c’est mieux qu’une simple acrylique.
      Si après tu peins à l’acrylique, tu peux y aller directement, mais si tu peins à l’huile alors je te conseille de passer un vernis à retoucher avant de peindre.  Si tu n’as pas de vernis à retoucher alors prend un volume de vernis pour six volumes d’essence de térébenthine ou de W spirit, et tu passes le mélange avant de peindre.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *