15 techniques de peinture à l’huile ou à l’acrylique, et autres

15 Techniques de peinture à l’huile à apprendre

 

Voici 15 techniques de peinture à l’huile, que vous devriez apprendre, si vous ne les connaissez pas déjà.

Ces techniques conviennent aussi aux autres médiums picturales, tel que l’acrylique, L’aquarelle, le pastel sec, le pastel à l’huile ou la gouache.

15 techniques pour la peinture

15 techniques de peinture à l’huile, que vous devriez maîtriser

1) Blocage couleur.  Bloquer en couleur avec des coups de pinceau dilués en suivant les contours d’un objet. Cela vous permet de définir les contours de l’objet sans utiliser la peinture plus épaisse. La clé est de définir les contours de l’objet avec les mêmes couleurs qui seront utilisées à l’intérieur de celui-ci.

2) Le fond instantané.  Je fais partie de ces peintres, qui ne peignent jamais sur un fond, blanc, le blanc, c’est la lumière, et je trouve que cela gène l’œil au moment de peindre, c’est pourquoi je fais un fond d’abord, avec à l’acrylique ou à l’huile diluée à l’essence de térébenthine. Soit, je fais un fond monochrome non défini ou soit je commence à esquisser mon tableau.

3) Utilisation des couches successives.  La peinture à l’huile permet à l’artiste de peindre par plusieurs couches successives, une fois que la couche précédente est sèche complètement.

Si vous prévoyez d’utiliser des couches multiples, commencez  avec des couches plus minces de peinture dans des couleurs plus claires. Lentement faire votre chemin vers des couches plus épaisses et des couleurs sombres.

4) Intensifier les couleurs.  Diluer la peinture à différentes étapes pour créer un contraste qui va intensifier les couleurs. Les différentes densités de la même couleur peuvent être utilisées pour mieux définir la forme. Lorsque vous utilisez cette technique, laisser la couleur de fond pour la fin. La surface du fond dilué contraste avec la surface plus dense de l’objet.

5) Les couleurs contrastées.  Contrastez  vos  couleurs sur votre peinture  pour créer une impression de trois dimensions.

6) Le Clair obscur. Le Chiaroscuro ou le clair obscur est une des plus anciennes techniques de peinture à l’huile pour apporter le volume à un objet. Elle se concentre sur le mouvement de la lumière à travers la surface de l’objet par le biais de fort contraste entre la  lumière et l’obscurité. Lorsque vous utilisez cette technique, les ombres doivent être presque noires et il est préférable d’utiliser une couleur de fond neutre.

7) Valeur des coups de pinceau.  Les coups de pinceau peuvent également définir le volume et la forme d’un objet. Vous pouvez voir ces effets, sur les Tableaux de Vincent Van Gogh.  Utilisez votre pinceau comme vous le feriez d’un crayon. Appliquez différentes couleurs de peinture comme vous le feriez avec des crayons de couleur.

8) Lignes de fusain.  Utilisez les lignes de fusain (charbon de bois)  derrière un objet pour renforcer sa forme et lui donner sa dimension. C’est la technique dite de la Grisaille.

9) La  couleur saturée.  Utilisation de la couleur saturée est le moyen le plus direct d’ajouter la forme et le volume à votre œuvre.  Pour utiliser cette technique, saturer la couleur autant que possible dans les zones de l’objet qui ne sont pas éclairées.

10) la largeur du coup de pinceau.  Différentes tailles de coups de pinceau peuvent être utilisées pour définir et différencier les plans, les masses, les objets et les différents domaines de la peinture. Essayez d’expérimenter avec de plus larges coups de pinceau, des coups courts, et même des petits points. En général, les petits coups de pinceau représenteront les objets proches dans le premier plan, et les larges coups de pinceau sont pour les fonds, l’arrière-plan.

11) Irrégularités de mélange de peintures. Ajouter un effet textuel à votre peinture en laissant des traînées de couleur dans votre mélange de peintures. Ces irrégularités peuvent ajouter de l’intérêt à votre tableau.

12) Le  pointillisme. Surtout mis en valeur par Seurat,  et  pour donner un look impressionniste à votre peinture, essayez d’utiliser la technique du pointillisme. Cela consiste en tamponnant de petites quantités de peinture systématiquement sur ​​toute la toile pour obtenir une texture uniforme et continue. Même si cette technique parait simple, en réalité, elle est assez complexe, si vous posez un point jaune tout à coté d’un point rouge, l’œil verra orange.

13) Le coup de pinceau informel.  Essayez d’utiliser les coups de pinceau informels qui ne suivent pas un modèle et courent dans des directions différentes. Ces traits doivent couvrir la toile en grappes fluides de couleur. Cette technique peut être utilisée à la fois épaisse et peinture diluée. Je ne suis pas très chaud de cette technique, mais elle existe.

14) Les couleurs froides.  Essayez de travailler avec seulement les couleurs froides comme celle des verts, des gris et des bleus. Utilisez juste un peu de couleurs chaudes pour créer un contrepoint dans votre peinture.

 

15) Les couleurs complémentaires. Les principales couleurs complémentaires sont jaune et violet, bleu et orange, rouge et vert. Lorsque ces couleurs sont mélangées elles créent un gris, mais quand elles sont l’une à  côté de l’autre, elles créent un contraste saisissant. Envisagez d’utiliser des couleurs complémentaires dans votre travail.

 

 

Vous avez apprécié cet article ? indiquez-moi juste votre prénom sans accent et votre email, et je vous envoie gratuitement mon dernier Ebook. 

6 pensées sur “15 techniques de peinture à l’huile ou à l’acrylique, et autres

  • 23 août 2015 à 21 h 07 min
    Permalink

    Bjr monsieur je souhaite acheter vos livres sur la peinture pouvez vous me renseigner comment et ou les acheter merci d avance tres cordialement gilles bolling

    Répondre
    • 22 septembre 2015 à 18 h 36 min
      Permalink

      quel livre voulez vous acheter ?

      thierry 🙂

      Répondre
  • 23 août 2015 à 16 h 04 min
    Permalink

    Bonjour Thierry , je peins depuis plusieurs années de façon instinctive sans trop me poser de questions techniques, merci pour cette liste qui me permet de faire le point et orienter mon approche autrement, c’est comme si j’avais 15 idées nouvelles à tester. Se serait amusant d’ailleurs de peindre le même sujet sous 15 techniques différentes 🙂 !

    Répondre
  • 23 août 2015 à 15 h 28 min
    Permalink

    génial , cela permet de compléter le livre! Merci

    Répondre
  • 23 août 2015 à 14 h 01 min
    Permalink

    Bonjour Thierry,
    Étant belge d’origine, j’ai peine à voir le nom mal orthographié (probablement par inadvertance) d’une gloire nationale de la peinture ancienne.
    Pieter Brueghel l’Ancien est l’auteur du tableau « Le dénombrement de Bethléem » en 1566, visible au Musée Royal d’Art Ancien de Bruxelles.
    Bien cordialement,
    Dan.

    Répondre
    • 26 août 2015 à 10 h 45 min
      Permalink

      Merci Dan

      Désolé, je corrige de suite

      best regard

      thierry 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *